Comment bien choisir sa caméra de surveillance en 2015 ?

Bien loin des vieilles caméras analogiques qui coûtaient une fortune, 2015 nous propose des modèles plus perfectionnés et accessibles à toutes les bourses pour une vidéosurveillance domestique fiable. Pour protéger vos biens matériels et assurer la sécurité de vos proches face à la hausse constante du taux de cambriolage, la vidéosurveillance intervient donc et permet surtout de garder un œil sur le domicile en cas d’absence prolongée.

Capture d’écran 2015-02-24 à 12.34.43
Retrouvez ces chiffres au format excel

 

Au moyen d’applications et de logiciels de surveillance, les caméras connectées servent aussi à rassurer les parents qui n’en peuvent plus de s’inquiéter pour les adolescents qui risquent de ne pas rentrer à l’heure après le collège. Et les tablettes numériques et les Smartphones sont là pour faciliter cette surveillance à distance parce que les alertes seront envoyées instantanément en cas d’intrusion.

Conscient de ses atouts, vous voulez investir dans un système de vidéosurveillance, mais hésitez encore sur les modèles ?

Retour sur tout ce qu’il faut savoir sur la caméra de surveillance.

Caméra de surveillance : comment ça marche ?

Grâce à l’Internet Protocol (IP) et le serveur Web intégré dans les caméras de surveillance, les réglages et les manipulations à distance se font au moyen d’un ordinateur ou d’un téléphone portable connecté à Internet. Ces appareils servent essentiellement à visualiser une zone située à distance, prendre des photos en direct, faire des enregistrements vidéo et envoyer des messages d’alertes pour avertir les propriétaires d’une présence suspecte sur leur domicile.

fonctionnement-surveillance
Schéma basique d’une installation de vidéo surveillance

 

Contrairement aux vieux modèles passifs, les caméras IP ont été dotées d’un logiciel qui les guide sur les comportements à adopter suivant les situations qui se présentent : détection de mouvement, capture d’image, envoi d’alerte. Concernant les différents modèles de caméra de surveillance, vous avez le choix entre des appareils spécialement résistants pour une utilisation en extérieur et d’autres qui seraient plus conseillés pour une surveillance à l’intérieur du domicile.

Modèle de caméra ip
Modèle de caméra ip

En comparaison aux webcams, les caméras IP sont plus performantes et certaines d’entre elles sont dotées de LEDs infrarouges utiles pour une surveillance nocturne.

Caméra filaire Ethernet ou caméra Wifi, laquelle choisir ?

Autrefois, une liaison Ethernet était indispensable pour faire fonctionner une caméra IP. Ce qui n’est plus les cas avec l’arrivée du Wifi. Toutefois, ces deux modèles de caméra sont encore disponibles et ont chacun leur propre avantage. Pour la caméra filaire avec un port Ethernet, la connexion sur un Switch ou un routeur se fait au moyen d’un câble RJ-45.

Ce type d’installation garantit un débit élevé et stable pour une meilleure fluidité des enregistrements vidéos. Le seul souci se base au niveau de la longueur assez limitée du câble pour une surveillance extérieure où la limite est de 100 mètres sans répéteur suivant les restrictions de distance des médias UTP.

Logo de la wifi alliance !
Logo de la wifi alliance !

Il faudra donc installer la caméra dans un endroit près du routeur et d’une prise de courant. En ce qui concerne la caméra sans fil fonctionnant au Wifi, la souplesse d’utilisation est un réel avantage pour les particuliers qui font recours à la vidéosurveillance. Et pour augmenter la puissance du Wifi, un répétiteur est souvent installé entre la box et la caméra de surveillance.

Une caméra de surveillance fixe ou orientable ?

Avant de choisir le modèle de la caméra de surveillance, vous devez bien observer le lieu qui sera surveillé et bien noter toutes les configurations. Pour les caméras à objectif fixe, le champ de vision sera changé manuellement et le zoom numérique va servir à agrandir ou à diminuer l’image au risque de la dégrader.

Ce modèle est conseillé pour la surveillance d’une petite zone assez précise comme la porte d’entrée ou le couloir. Quant aux objectifs motorisés qui seront commandés à distance par des petits moteurs intégrés, ils seront efficaces pour surveiller une grande pièce et le PTZ permet d’avoir accès à une vue panoramique complète. Ici, vous pourrez donc orienter la caméra vers le haut, le bas, à droite et à gauche grâce à des paramétrages préalables. À noter que le champ visuel est de 300° x 70° pour les caméras de surveillance tandis que celui des dômes est de 340° x 120°.`

Contrôler l'orientation de ses caméras à distance
Contrôler l’orientation de ses caméras à distance

Si les appareils professionnels ont un zoom optique, les caméras standard en ont une version numérique qui permet d’avoir entre 10 à 20 positions préréglées en fonction de l’orientation et de l’inclinaison. Quant aux caméras extérieures, il faudra privilégier les modèles étanches d’origine pour prévenir les dégâts provoqués par le froid, le vent, la pluie et le soleil. Si ce n’est pas le cas, la caméra doit être placée dans un caisson étanche pour résister aux intempéries.

Les critères de choix de la caméra de surveillance

Parce qu’il existe une très large gamme de caméras de surveillance, il faut toujours se fier à des critères de choix importants. C’est le cas de l’optique qui englobe le champ visuel visible en degrés d’angle. Il s’agit de la zone que l’objectif va filmer ou prendre en photo. Ici, la largeur du champ visuel sera déterminée par la focale de l’objectif.

Il y a aussi l’ouverture et l’exposition exprimées par le chiffre f qui fait référence à l’ouverture du diaphragme et la quantité de lumière qui va traverser l’objectif. Avec un faible chiffre f, l’objectif pourra collecter assez de lumière malgré le manque de clarté dans une pièce. Vient ensuite la sensibilité en Lux qui va vous informer sur une caméra qui va filmer ou non dans le noir absolu. Pour une caméra avec une faible valeur en Lux, la sensibilité est telle qu’elle pourra détecter des mouvements dans le noir.

Sur certains modèles de caméra, la vision nocturne sera assurée par des LEDs infrarouges pour assurer les enregistrements vidéo pour la nuit. Vous avez aussi l’autofocus pour la mise au point automatique et l’audio qui va faciliter la détection des bruits. Les caméras de surveillance sont également dotées de micro intégré et de haut-parleur pour vous permettre de communiquer avec les intrus.

Tout sur l’enregistrement des images et des vidéos

Que vous optiez pour un enregistrement ponctuel ou en continu, les caméras de surveillance utilisent un support de stockage local souvent lié à un serveur. Pour la solution de facilité, vous pouvez enregistrer les flux vidéos et les images sur une carte mémoire ou une clé USB insérée dans le logement SD, microSD ou USB hôte de la caméra.

Il est important de stocker les images des caméras de surveillance pour les regarder ultérieurement
Il est important de stocker les images des caméras de surveillance pour les regarder ultérieurement

Le seul bémol, ces gadgets possèdent une capacité limitée et ce n’est pas assez pratique pour un enregistrement en continu. Sinon, vous avez toujours l’enregistrement distant sur un NAS ou un serveur FTP si la caméra dispose du protocole de transfert de fichiers Samba/CIFS et que vous possédez les compétences informatiques nécessaires. E

t pour les solutions professionnelles plus coûteuses, vos images et vos vidéos seront enregistrées sur un serveur dédié appelé « Network Video Recorder ».

La résolution et les normes de compression de la caméra de surveillance

La résolution optique de la caméra de surveillance renvoie au nombre de pixels verticaux et horizontaux visibles sur une image. Suivant les modèles, elle va de 640 x 480 à 1920 x 1080 pixels pour mieux faciliter l’identification d’un visage.

Quant aux normes de compression, les normes d’encodage audio et vidéo sont exprimées en MPEG-1 et 2. Si le M-JPEG se base sur la compression vidéo intra-images, le MPEG-4 est beaucoup plus intéressant parce qu’il garantit une meilleure compression de la vidéo sans demander un important débit de transfert. Quant aux caméras professionnelles, vous avez le H264/MPEG-4 Part 10/AVC pour des images de qualité supérieure et un fichier vidéo en AVC compressé de 80 % sans aucun besoin d’une bande passante élevée.

Qu’en est-il de la consultation à distance de la caméra et de la fonction de détection de mouvement ?

Pour accéder à la caméra IP, vous avez besoin d’un navigateur internet et d’un ordinateur ou d’un téléphone portable. Après avoir donné l’adresse IP externe ou le nom de domaine avec le numéro de port de votre caméra, vous pourrez visionner les images, une fois que vous aurez indiqué votre identifiant et votre mot de passe.

Le réseau 3G et la connexion Wifi permettent également d’avoir accès aux caméras de surveillance. Outre le système d’exploitation Windows, les fabricants de caméras IP proposent également des applications compatibles iOS (Apple) et Android. En ce qui concerne la fonction de détection de mouvement, elle est nécessaire si vous voulez éviter d’utiliser toute la capacité de stockage en cas d’enregistrement permanent, avec des caméras qui vont filmer uniquement en présence de mouvement.

Vous avez aussi le « mode patrouille » pour le préréglage des balayages horizontaux et verticaux, ainsi que les systèmes anti-vandalisme qui envoient des alertes si l’objectif est masqué ou la caméra est déplacée.

L’installation et la configuration de la caméra IP

Si vous choisissez le PC pour gérer votre caméra IP, il vous faudra suivre les étapes de la configuration de la box et des réglages primaires de la caméra sur l’ordinateur. En ce qui concerne le Smartphone, vous aurez besoin d’un navigateur web et d’une application fournie par le fabricant de la caméra. Sachez qu’il est également possible de gérer la caméra de surveillance via un disque dur réseau qui sert d’enregistreur local.

Pour vos caméras de surveillance, vous avez deux possibilités, vous pouvez faire appel à un professionnel ou choisir un kit que vous pourrez installer et raccorder vous même
Pour vos caméras de surveillance, vous avez deux possibilités, vous pouvez faire appel à un professionnel ou choisir un kit que vous pourrez installer et raccorder vous même

Enfin, sachez que l’utilisation d’une caméra de surveillance est soumise à des contraintes légales qui diffèrent suivant les situations. Si le particulier est libre de filmer son intérieur, il devra faire une déclaration auprès de la CNIL s’il emploie du personnel à domicile. D’autres réglementations concernent particulièrement les entreprises, les commerces et les administrations.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*